Laura vous accueille dans notre hôtel 5 étoiles, Le Champs Elysées Plaza. Notre Inwood Loveuse est réceptionniste et aime conseiller nos clients. Elle nous fait part dans cet article de sa passion pour la danse en nous parlant de son coup de cœur pour l’Opéra Garnier.

Laura recommande le Palais Garnier, l’Opéra de Paris

Le Palais Garnier, aussi appelé l’Opéra National de Paris, est un lieu symbolique de Paris et de son patrimoine. Situé dans le 9ème arrondissement, le Palais Garnier est un temple de l’opéra lyrique et chorégraphique. On s’y rend pour assister à des opéras et des ballets. Vous pouvez également visiter ce monument historique : jetez un coup d’œil à l’architecture aux accents d’or de ce lieu emblématique de la culture française.

Laura, sourire aux lèvres, nous raconte : « La danse a toujours été une passion pour moi. Quand j’étais petite, j’ai pratiqué la danse classique. Les ballets me faisaient et me font toujours rêver. Tout l’univers me parle : les costumes, la musique, les danseurs…Ce monument est pour moi un endroit incontournable à visiter ».

« Étant très sensible à l’art et sa beauté, j’ai toujours été emballée par les performances que j’ai pu voir au Palais Garnier malgré la hauteur de mon exigence ! »

Notre Inwood Loveuse vous recommande d’aller voir un ballet. Elle nous confie : « Vous serez émerveillé par le décor de la salle, les danseurs étoiles, l’orchestre… Je suis séduite à chaque fois que je me rends dans ce magnifique lieu ! ».

Laura, émue, nous raconte une anecdote sur sa première visite au Palais Garnier : « lorsque je visitais le Palais Garnier, pour la première fois, mes yeux pétillaient et je ne pouvais m’empêcher de sourire face à la beauté de ce lieu mais aussi de son histoire. En me promenant, j’ai aperçu les costumes des ballets emblématiques comme Le Lac des Cygnes ou encore La Bayadère. C’était l’apothéose de cette visite. Je me rêvais danseuse étoile portant ces somptueux costumes. »

Le ballet, c’est un art. Comme le disait Martha Graham, « La danse est le langage caché de l’âme ».